Zoom sur la nouvelle insuline ultrarapide LYUMJEV

La nouvelle insuline ultrarapide LYUMJEV 1

1) Mécanisme d’action et présentation

LYUMJEV contient le même principe actif que l’HUMALOG ( insuline Lispro) mais diffère par l’ajout de 2 excipients, le citrate et le tréprostinil qui permettent potentiellement d’accélérer l’absorption de l’insuline Lispro par des mécanismes complémentaires, le citrate en augmentant la perméabilité vasculaire locale et le trépostinil en induisant une vasodilatation locale. LYUMJEV diffère également de l’HUMALOG par son indication limitée à l’adulte, alors que l’HUMALOG peut être prescrit chez l’adulte et l’enfant.
La nouvelle insuline ultrarapide LYUMJEV 2
Tout comme l’HUMALOG, elle existe sous 2 concentrations.

LYUMJEV KWICKPEN (100 UI /ml)
La nouvelle insuline ultrarapide LYUMJEV 3

LYUMJEV KWICKPEN (200 UI/ml)

La nouvelle insuline ultrarapide LYUMJEV 4

A noter également l’existence d’un stylo JUNIOR KWICKPEN qui permet l’ajustement de l’administration a 0 ,5 Unités
La nouvelle insuline ultrarapide LYUMJEV 5

Contrairement à ce que son nom indique et qui peut être source de confusion, LYUMJEV n’est indiqué que chez l’adulte contrairement à HUMALOG également indiqué chez l’enfant.

2) Place du médicament

LYUMJEV (insuline ultrarapide Lispro) fait partie des traitements recommandés chez les patients diabétiques insulinorequérants nécessitant l’administration d’insuline rapide pour contrôler les glycémies post-prandiales selon un schéma multi-injections (en association avec l’insuline basale) ou en pompe à insuline
– Dans le diabète de type 1, LYUMJEV est un traitement de 1e intention
– Dans le diabète de type 2, LYUMJEV est un traitement de dernière intention dans le cadre de l’intensification d’une insulinothérapie
– Il n’existe pas de contre-indication chez la femme enceinte et les études n’ont pas montré de passage placentaire du trepostinil (excipient de LYUMJEV). Toutefois le principe de précaution doit prévaloir dans la mesure ou il existe d’autres insulines disponibles ne contenant pas cet excipient et qui bénéficient d’un recul d’utilisation plus important.
– Les données concernant son utilisation chez l’enfant et l’adolescent de moins de 18 ans étant insuffisantes, elle ne doit donc pas être utilisée en pédiatrie.
– Les données concernant les personnes agées de 65 à 75 ans sont bien établies mais plus limitées pour les sujets de plus de 75 ans.

3) LYUMJEV en pratique
LYUMJEV est une insuline prandiale pour injection sous cutanée à administrer entre 0 et 2 minutes avant le début du repas et possiblement jusqu’à 20 minutes après le début du repas. Elle peut également être utilisée en continue dans le cadre d’un traitement par pompe externe.
En cas de passage d’une autre insuline prandiale à LYUMJEV, celle-ci se fait dose pour dose.