Le NUTRI-SCORE : A QUAND UNE OBLIGATION EN EUROPE ? 1 Qu’est-ce que le Nutri-Score ?

Le Nutri-Score, vous l’avez surement déjà vu, c’est ce petit logo apposé sur la face avant des emballages alimentaires qui note les produits de A, vert foncé, pour les plus favorables sur le plan nutritionnel à E, orange foncé, pour les moins favorables. Il est pratique et bien utile pour comparer les produits en un coup d’œil quand on fait ses courses et pour identifier ceux de meilleure qualité nutritionnelle.

Le NUTRI-SCORE : A QUAND UNE OBLIGATION EN EUROPE ? 2 Comment est calculé le score d’un produit ?

Pour classer chaque produit, le Nutri-Score prend en compte pour 100 g de produit

  • la teneur en nutriments et aliments à favoriser : fibres, protéines, fruits et légumes, légumineuses
  • la teneur en nutriments à limiter : calories, acides gras saturés, sucres, sel

Après calcul, le score obtenu par un produit permet de lui attribuer une lettre et une couleur

  • Du produit le plus favorable sur le plan nutritionnel (A)
  • Au produit le moins favorable sur le plan nutritionnel (E)

Pour tenir compte des spécificités de certaines familles d’aliments telles que les matières grasses ajoutées (beurre, huile), les fromages ou encore les boissons ,la méthode de calcul du score a été adaptée en tenant compte du rapport acides gras saturés/lipides totaux  pour les matières grasses ajoutées, de leur teneur en protéines pour les fromages, de leur teneur en calories , sucres, et fruits et légumes pour les boissons.

Le NUTRI-SCORE : A QUAND UNE OBLIGATION EN EUROPE ? 3 Comment est calculé le score d’un produit ?

Pour classer chaque produit, le Nutri-Score prend en compte pour 100g de produit

  • la teneur en nutriments et aliments à favoriser : fibres, protéines, fruits et légumes, légumineuses
  • la teneur en nutriments à limiter : calories, acides gras saturés, sucres, sel

Après calcul, le score obtenu par un produit permet de lui attribuer une lettre et une couleur

  • Du produit le plus favorable sur le plan nutritionnel (A)
  • Au produit le moins favorable sur le plan nutritionnel (E)

Pour tenir compte des spécificités de certaines familles d’aliments telles que les matières grasses ajoutées (beurre, huile), les fromages ou encore les boissons, la méthode de calcul du score a été adaptée en tenant compte du rapport acides gras saturés/lipides totaux  pour les matières grasses ajoutées, de leur teneur en protéines pour les fromages, de leur teneur en calories, sucres, et fruits et légumes pour les boissons.

Quels sont les produits concernés par ce logo ?

À quelques exceptions près (herbes aromatiques, thés, cafés, levures etc…), tous les produits transformés et les boissons sont concernés par ce Nutri-Score. Les produits non transformés comme les fruits et légumes frais ou le poisson frais ne sont pas concernés de même que les boissons alcoolisées.

Le NUTRI-SCORE : A QUAND UNE OBLIGATION EN EUROPE ? 4 Comment a-t-il été mis en place ?

Mis en place en France en 2017 sur la base des travaux de l’équipe de recherche du Pr Serge Hercberg avec le concours de l’Agence nationale de sécurité sanitaire et du Haut Conseil de la santé publique, le Nutri-Score a été jusqu’ici formellement adopté par 6 membres de l’Union Européenne (France, Belgique, Espagne , Allemagne, Luxembourg, Pays-Bas). Malheureusement, il faudrait que les 27 membres de l’Union Européenne votent son caractère obligatoire pour obtenir sa généralisation ce qui est encore loin d’être fait… Néanmoins, la communauté scientifique ainsi que nombreuses associations de patients et de consommateurs  réclament son caractère obligatoire dans un appel solennel adressé à la commission européenne. À suivre…

Le NUTRI-SCORE : A QUAND UNE OBLIGATION EN EUROPE ? 5 En conclusion

Si à lui seul le Nutri-Score ne peut prétendre se substituer à une politique de santé publique, il peut cependant revendiquer un rôle positif auprès des consommateurs en sachant qu’il a été validé par de nombreuses publications dans les revues scientifiques. S’il n’est toujours pas obligatoire, on peut tout de même se réjouir de son adoption par quelque 500 industriels et distributeurs en France. Progressivement, le Nutri-Score s’impose dans les rayons alimentaires de nos supermarchés.

 

Article mis en ligne par le Dr Muriel BENICHOU d’après une communication de la Fédération Française des Diabétiques