L’hypoglycémie, c’est quoi ?

Que faire en cas d’hypoglycémie ! 1

On parle d’hypoglycémie lorsque la quantité de sucre dans le sang est trop basse.
Elle est qualifiée de modérée lorsque le taux de sucre dans le sang (glycémie) est compris entre 0.60 et 0.80 g/L et de sévère lorsque la glycémie est strictement inférieure à 0.60g/L.

Comment je me rends compte que je suis en hypoglycémie ?

Lorsque vous êtes en hypoglycémie, vous pouvez ressentir les symptômes suivants : Que faire en cas d’hypoglycémie ! 2

  • Sueurs
  • Tremblements
  • Faim brutale et intense
  • Fatigue soudaine
  • Sensation de vertiges
  • Sentiment de mal être
  • Palpitations
  • Céphalées (maux de tête)
  • Nausées
  • Troubles de la vision

Généralement, tous ces signes ne sont pas ressentis au cours d’un même épisode d’hypoglycémie. De plus, un patient donné ressent quasiment les mêmes symptômes à chaque épisode d’hypoglycémie ; ce qui lui permet de s’en rendre compte très rapidement.

Pourquoi je fais une hypoglycémie ?

Les causes de l’hypoglycémie peuvent être multifactorielles. Parmi les plus fréquentes, on retrouve :

Que faire en cas d’hypoglycémie ! 3 Que faire en cas d’hypoglycémie ! 4

  • Un repas non pris, pris trop tardivement ou insuffisamment riche en glucides
  • Un traitement antidiabétique inadapté : surdosage en insuline ou en sulfamides hypoglycémiants par exemple
  • Un exercice physique imprévu
  • Un excès d’alcool
  • La prise de certains médicaments autre qu’antidiabétiques : aspirine, bêta bloquants, anticoagulants, antidépresseurs …
  • Les lipodystrophies qui, en se désagrégeant, peuvent libérer de l’insuline.

Que faire en cas d’hypoglycémie ! 5 Que faire en cas d’hypoglycémie ! 6

Je suis en hypoglycémie. Et alors, je fais quoi ?

L’hypoglycémie correspondant à un taux de sucre dans le sang insuffisant, la conduite à tenir est donc d’apporter une quantité de sucre suffisante pour normaliser la glycémie.
Ainsi, la quantité de sucre qu’il va falloir apporter dans l’organisme va être fonction du degré de sévérité de l’hypoglycémie.
Pour cela, dès que les signes d’hypoglycémie vus précédemment apparaissent, il est absolument nécessaire de se mettre au repos et de contrôler sa glycémie.

Que faire en cas d’hypoglycémie ! 7

Se pose alors cette première question : le patient est-il en hypoglycémie modérée ou sévère ?

Lorsque l’hypoglycémie est modérée, le resucrage doit être réalisé avec 7 g de sucres rapides ce qui équivaut par exemple à :

Que faire en cas d’hypoglycémie ! 8

  • 5 morceaux de sucre n°4 ou
  • ½ verre de jus de fruit sucré ou de soda non allégé ou
  • 1 cuillère à café de confiture ou de miel ou
  • ½ pâte de fruit

Il n’est pas conseillé de se resucrer avec du chocolat car les graisses qu’il contient vont retarder l’arrivée du sucre dans le sang.
Lorsque l’hypoglycémie est sévère, le resucrage doit être réalisé avec 15 g de sucres rapides ce qui équivaut par exemple à :

Que faire en cas d’hypoglycémie ! 9

  • 3 morceaux de sucre n°4 ou
  • 1 verre de jus de fruit sucré ou de soda non allégé ou
  • 2 cuillère à café de confiture ou de miel ou
  • 1 pâte de fruit ou
  • 3 bonbons ou
  • 1 berlingot de lait concentré (30 g)

Néanmoins, il est important de savoir que les sucres rapides permettent de faire monter rapidement la glycémie (au bout de quelques minutes) mais leur effet ne dure pas dans le temps, d’où le nom de sucres rapides.

C’est pour cela que le patient doit ensuite se poser cette deuxième question : le prochain repas est-il proche ou lointain ?

Ainsi, à distance d’un repas, il faut ajouter 15 g de sucres lents EN COMPLEMENT des 7 ou 15 g de sucres rapides, ce qui équivaut par exemple à :

Que faire en cas d’hypoglycémie ! 10

  • 30 g de pain ou
  • 2 biscottes ou
  • 1 fruit moyen ou
  • 5 madeleines ou
  • 3 sablés ou
  • 2 petits beurre ou
  • 1 croissant de 40 g ou
  • 1 barre de céréale non chocolatée.

En effet, les sucres rapides auront permis de normaliser la glycémie et les sucres lents permettront de la maintenir jusqu’au prochain repas.

En outre, tout patient à risque d’hypoglycémie doit toujours avoir sur lui au moins trois morceaux de sucres rapides (ou équivalent) et de quoi contrôler sa glycémie.

En résumé

Lorsque le patient ressent le ou les signes d’hypoglycémie :

Que faire en cas d’hypoglycémie ! 11

A savoir : si le repas est prévu dans les trente minutes et qu’il peut être pris au moment de l’hypoglycémie, ne pas prendre les sucres lents et avancer le repas.

En conclusion

L’hypoglycémie est un risque qui existe chez le patient diabétique.
Elle est souvent très redoutée et constitue le principal effet secondaire des traitements hypoglycémiants.

Lorsqu’elle est occasionnelle, l’hypoglycémie est liée à un facteur déclenchant temporaire comme une dose d’insuline trop importante ou une activité physique imprévue par exemple.

Que faire en cas d’hypoglycémie ! 12

Toutefois, lorsque les épisodes d’hypoglycémie sont répétitifs, il est nécessaire de consulter son médecin traitant ou son diabétologue afin de réadapter le traitement antidiabétique.