Le capteur Free Style Libre a révolutionné le quotidien des patients diabétiques insulinés en leur permettant de prendre le contrôle de leur maladie grâce à la mesure en continu de leur taux de sucre sans avoir à se piquer le bout du doigt. Cependant, les patients rapportent des accidents de décollement (fréquents surtout en cette période estivale) ou d’allergie. Cet article vise à vous donner des astuces afin de limiter ces désagréments.

Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 1

Petit rappel des bonnes pratiques pour la pose du FSL

– Faire bien attention au site de pose du capteur : en effet, si vous le posez trop près de l’épaule, zone qui est très sujette aux mouvements, il aura plus facilement tendance à se décoller. Penser à le poser bien à l’arrière du haut de votre bras, qui reste généralement moins sollicité pendant vos activités quotidiennes.
– N’hésitez pas à nettoyer la peau avec du savon et de l’eau, avant d’appliquer la lingette imbibée d’alcool si votre peau a tendance à être grasse.
– Bien attendre que la peau soit sèche (ne pas souffler) avant de poser le capteur.
– Si vous êtes poilu, la zone choisie pour la pose devra être épilée.

Au secours, mon capteur se décolle !

Malgré ces conseils votre capteur se décolle facilement ? La transpiration, la chaleur, la qualité de votre peau, le sport, les baignades, les crèmes hydratantes ou les crèmes solaires… peuvent en être la raison. Mais il existe des solutions.

Pour améliorer l’adhésion il existe :
– des sprays adhésifs comme le Cavillon (en vaporisateur), le Tensospray, le Skin Prep ou le Skin Tac qui forment un film protecteur incolore à effet collant anti-glisse entre la peau et l’adhésif du capteur.

Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 2                         Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 3

 

– Les bandes adhésives de type K-tape, Rock-tape. Ce sont des bandes de taping kinésiologique adhérentes qui sont utilisées par de nombreux professionnels de la santé et du sport en traitement des blessures. Elles contiennent un adhésif hypoallergénique, à base d’acrylique, sans latex qui permettent de maintenir le capteur en place.

Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 4             Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 5

 

– Les pansements en polyuréthane de type tégaderm que l’on peut coller par-dessus le capteur ou mieux encore, tout autour du capteur afin de ne pas créer de « poche d’air » entre le capteur et la peau.

Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 6

 

– Des patchs adhésifs prédécoupés qui augmente la surface adhérente du capteur

Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 7

– Les pansements Secuderm, composé d’un film protecteur non collant et d’un gel adhésif indépendant qui est appliqué autour de la zone à protéger. Ce type de pansement est breveté et a été validé pour des plongées allant jusqu’à -60m par la Marine Nationale.

Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 8               Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 9

 

– Le déodorant détranspirant de type EtiaXil (en pharmacie) par exemple peut être appliqué sur la zone à piquer en cas de décollement du capteur lié à une transpiration importante.

Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 10

– La teinture de benjoin qui peut également être utilisée pour dégraisser la peau et améliorer ainsi l’adhésion du capteur.

 

Comment protéger mon capteur des arrachements au sport ?

Lorsque vous faites du sport, la meilleure solution reste les brassards. Il en existe des spécialisés (exemple sur le site colore ma vie). Ces brassards peuvent en plus de protéger votre capteur, vous permettre de transporter votre téléphone lorsque vous courez ou bien de briller dans le noir en cas d’activité physique la nuit.

Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 11               Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 12

Il existe également des brassards waterproof (qui résistent à l’eau).

Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 13

S’il y a des adeptes de la couture parmi vous, vous pouvez également vous fabriquer un brassard à partir de chaussettes.

Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 14               Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 15

Pour cela il vous faut une paire de chaussettes dont la taille est adaptée à votre bras (le tour de la cheville est souvent équivalente au tour de bras). Vous coupez le haut de la première chaussette au dessus du talon et l’élastique de la deuxième chaussette. Assemblez le tout en enfilant le tube de la chaussette sur un verre par ex.

Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 16                 Trucs et astuces pour le Free Style Libre (FSL) 17

 

Ce type de brassard convient parfaitement aux enfants et leur permet de disposer de modèles colorés, aux motifs originaux.

Aïe ! Je suis allergique au capteur !

La principale cause de l’allergie au FSL serait due à un des composants internes du dispositif : l’isobornyl acrylate (environ 0.2% des utilisateurs). Il n’est pas présent directement dans la colle utilisée mais sert de jointure entre les 2 parties de la coque du capteur. Il peut exceptionnellement se retrouver au contact de la peau. Dans ce cas, les patients se plaignent d’irritations cutanées ou d’eczéma pouvant nécessiter une prise en charge médicale.

En mai 2019, les composants du FSL ont été modifiés afin de diminuer ce risque d’allergie de contact. Cependant, il semblerait qu’il existe d’autres allergènes contenus dans le FSL car certains patients ont fait des réactions cutanées sans être allergique à l’isobornyl acrylate.

– En cas de réaction cutanée modérée : vous pouvez protéger votre peau par un film transparent (type tegaderm) afin que le capteur ne soit pas directement en contact avec votre peau. Il est également possible d’utiliser les films protecteurs cités précédemment (cavillon, skin-prep…) sous forme de spray ou de lingettes imbibées. Ils forment une barrière protectrice de la peau en plus d’assurer une meilleure adhérence du capteur.
– En cas de réaction cutanée importante vous pouvez protéger la peau du site à piquer par un pansement hydrocolloïde (de type duoderm).
Dans tous les cas, les personnes ayant constaté des réactions cutanées après l’utilisation du FSL doivent arrêter son utilisation et demander l’avis de leur médecin avant de le reprendre.