Qu’est-ce que le zona ?

Zona et Diabète : rôle de la vaccination 1

Le zona est une maladie infectieuse virale due à la réactivation du virus varicelle-zona (VZV), survenant chez une personne ayant eu la varicelle. La réactivation de ce virus entraîne une éruption douloureuse cutanée ou muqueuse sur des territoires nerveux. La localisation la plus fréquente est le torse mais d’autres territoires tels que le visage peuvent être atteints.

Zona et Diabète : rôle de la vaccination 2

Ce réveil viral survient le plus fréquemment lors d’une baisse momentanée des défenses immunitaires (fatigue, stress …) ou lors d’une maladie entraînant un déficit immunitaire (VIH, cancer, maladies infectieuses …). Le risque de zona augmente avec l’âge en raison du déficit immunitaire lié à l’âge. Ainsi, l’âge médian de survenue du zona est de 62.5ans, et 50% des personnes ayant atteint 85ans ont déjà présenté un zona.

La gravité du zona est liée d’une part à certaines localisations pouvant avoir de graves conséquences et d’autre part aux névralgies post-zostériennes pouvant sévèrement altérer la qualité de vie.
Par exemple, la localisation ophtalmologique du zona peut être à l’origine du baisse d’acuité visuelle et représente une menace supplémentaire pour la fonction visuelle des patients diabétiques.

Zona et Diabète

L’incidence du zona est majorée au cours des affections chroniques et du diabète en particulier. Au moins 15 000 patients diabétiques développent un zona chaque année. Une étude a montré que le risque de présenter un zona était multiplié par 3 chez le patient diabétique de plus de 65ans.
De plus, le risque de survenue de névralgies post-zostériennes est majoré de 20% chez les personnes diabétiques par rapport au reste de la population.

Enfin, comme tout épisode infectieux, le zona et les douleurs qu’il engendre peuvent être responsables d’un déséquilibre glycémique.

Ainsi, en raison du fait que la moitié de la population diabétique a plus de 65ans et que le diabète peut déjà être responsable de douleurs neuropathiques, la prévention vaccinale du zona et de ses complications semble plus qu’indiquée chez les patients diabétiques.

 

Un vaccin contre le zona : Zostavax ®

Est disponible depuis 2015. Il s’agit d’un vaccin vivant atténué, avec un schéma en une seule dose. Il est indiqué chez les personnes âgées de 65 à 74ans. Il est contre-indiqué chez les personnes immunodéprimées

Il a fait la preuve de son efficacité sur la diminution de l’incidence du zona et des douleurs post-zostériennes de 50 à 65%.

Au total :

– Le risque de survenue d’un zona est majoré chez les patients diabétiques, notamment de plus de 65ans. Celui-ci peut être responsable d’un déséquilibre glycémique, d’une difficulté dans la prise en charge des complications douloureuses chez des patients déjà exposés à des douleurs d’origine neuropathique, et d’une augmentation du risque d’altération de la fonction visuelle en cas d’atteinte ophtalmologique.

-Le vaccin, qui a fait la preuve d’une efficacité significative sur la diminution de l’incidence du zona et de ses complications douloureuses notamment chez les personnes âgées, est donc recommandé chez les patients de 65 à 74 ans et inclus au calendrier vaccinal 2017.

 

D’après les articles parus dans Diabétologie Pratique : « Faut-il conseiller la vaccination contre le zona aux patients diabétiques ? » Pr Bauduceau et Pr Bordier et « Diabète et zona : un facteur d’aggravation réciproque » Pr Bauduceau