Les données cliniques d’utilisation du Freestyle libre

Les principales études

Librelinkup, nouvelle application pour le Freestyle libre 2 pour davantage de partage de données 1 Introduction :

Le capteur Free Style Libre (FSL) est commercialisé depuis 2014 grâce à 2 grandes études appelées étude IMPACT pour les diabétiques de type 1 et étude REPLACE pour les diabétiques de type 2. De nouvelles études en situations de vraie vie ont permis d’obtenir des retours d’expérience de patients sur l’utilisation du système FSL, l’impact de ce système sur leur équilibre glycémique, sur les hospitalisations, sur les hypoglycémies et sur la qualité de vie.

> Plus d’infos sur le Freestyle libre 2

Poster., moderne, livres, table, enfants, groupe multiracial, bannière, tas, lecture, circulaire, il, autour de, séance, | CanStock

Les études de base :

  • L’étude IMPACT : A montré que l’utilisation du FSL permettait de réduire le temps passé en hypoglycémie et d’améliorer l’équilibre glycémique des patients diabétiques de type 1.
  • L’étude REPLACE : A montré une amélioration significative de la valeur de l’HbA1c chez les diabétiques de type 2 de moins de 65 ans mais également une diminution de 50% du temps passé en hypoglycémie pour tous les patients diabétiques de type 2 quel que soit leur âge.
  • L’étude BIG DATA : Cette étude a porté sur les données stockées dans le cloud. Elle a permis de mettre en lumière que les patients diabétiques se scannent en moyen 14 fois par jour avec une concordance entre la fréquence de scans et les paramètres métaboliques ; ainsi plus les patients se scannent :
    – Plus l’HbA1c diminue
    – Plus le temps passé dans la cible augmente
    – Plus le temps passé en hypoglycémie diminue

Les études réalisées en vie réelles :

  • L’étude REFER : Dans cette étude on a comparé les hémoglobines glyquées de patients diabétiques, 3 mois avant la mise sous système FSL et 3 à 6 mois après. Cette étude a été réalisée en Autriche, en Allemagne et France. Ces résultats ont montré que quel que soit le pays, l’HbA1c s’est améliorée en diminuant de 0,8 à 0,9% après le passage en FSL. Le fait que les patients étaient traités par multi-injections ou par pompe sous cutanée n’avait pas d’influence sur le résultat.
  • L’étude RELIEF : Il s’agit d’une étude française sur un nombre important de patients diabétiques de type 1 ou de type 2 (Plus de 30 000 patients dans chaque groupe). Les auteurs de cette étude ont épluché les données de la sécurité sociale. Ils ont analysé les entrées en hospitalisation des patients diabétiques l’année qui a précédé en passage en système FSL et l’année qui a suivi la mise sous FSL. Ils ont retrouvé une diminution de 52% des hospitalisations pour accident aigu du diabète aussi bien chez les diabétiques de type 1 que les diabétiques de type 2.
  • L’étude ABCD : Il s’agit d’une étude anglaise en vie réelle qui a montré une amélioration très significative de l’HbA1c, du nombre d’hospitalisation en urgence pour complications aigues du diabète, de la détresse liée au diabète et des hypoglycémies non ressenties après l’installation du système FSL. 

Conclusion : 

Le FSL est apparu en 2014 sur la base unique de 2 études qui ont mis en évidence le caractère révolutionnaire de ce système. Aujourd’hui cette révolution se confirme par des études en vie réelle de bonne qualité. Le remboursement du système FSL a été légitimé par des données fiables, qui ont pu montrer qu’il y a moins d’hypoglycémies grâce à l’utilisation du FSL. Que la majorité des patients qui l’utilisent sont satisfaits. Que dorénavant il existe des études d’utilisation du FSL également chez les diabétiques de type 2 en vie réelle. 

Ces études ont aussi permis de mettre en évidence l’amélioration de l’équilibre glycémique par la baisse significative de la valeur de l’hémoglobine glyquée, la réduction des hypoglycémies et des hospitalisations en urgence. 

Les prochains objectifs sont : de réduire l’incidence des effets indésirables sur l’apparition d’un eczéma sur le site de pose du capteur. De vaincre les réticences de certains patients qui ne veulent pas porter de capteurs sur eux. D’essayer d’améliorer l’utilisation de ce système par les adolescents.

 

> Plus d’infos sur le Freestyle libre 2
> Comment fonctionne le Freestyle libre 2 ?

Plus d’infos ? Découvrez les vidéos LIVES de nos docteurs :

🎥  Les nouvelles technologies du Diabète – Spéciale SFD

🎥   Et si on revisitait les traitements médicamenteux du diabète 

🎥  Le dépistage de la cardiomyopathie ischémique silencieuse chez le patient diabétique

 

Article mis en ligne par le Docteur Nelly MORTINIERA, Tiré de l’article publié dans la revue Diabète et Obésité N°143 d’avril 2021 par le Professeur Pierre-Yves Benhamou, chef de service d’endocrinologie, CHU de Grenoble.